Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

Catégorie ‘Activités en Chine’

En 2016, la croissance globale des ventes en ligne de la Chine a énormément ralenti de 26,2%, mais certains secteurs, tels que les ventes transfrontalières et les produits alimentaires en ligne ont beaucoup progressé par rapport au marché global.

La vente en ligne de produits  importés est en plein essor en Chine

Depuis 2013, les réformes politiques ont favorisé la vente en ligne de produits étrangers en Chine. Ces changements regroupent de nombreux aspects économiques tels que la réduction de la taxe sur le ecommerce transfrontalier, qui a largement éliminé les principaux obstacles pour les détaillants en ligne étrangers et les fournisseurs  présents en Chine.

LE ECOMMERCE TRANSFRONTALIER ET LES VENTES D’ALIMENTS EN LIGNE ONT AUGMENTÉ DE PLUS DE 80% EN CHINE

La demande des consommateurs chinois en ligne a également connue une ascension fulgurante. En effet, en 2015 les consommateurs chinois ont acheté des produits de marques étrangères d’une valeur totale de 118,43 milliards de yuans (17,22 milliards de dollars) grâce au ecommerce transfrontalier, soit une hausse de 112% par rapport aux années précédentes. Bien que la croissance du e-commerce transfrontalier ait légèrement ralenti en 2016, avec un taux de croissance annuel de 86%, soit 219,8 milliards de yuans (31,99 milliards de dollars) de ventes. Le commerce électronique transfrontalier reste une catégorie importante  à ne pas négliger dans le e-commerce en Chine.

En 2016, le commerce électronique transfrontalier en Chine a atteint 6,5 billions de yuans (1,02 billions de dollars), avec une augmentation du taux de croissance de 30% et 20% du ratio de l’importation totale et du commerce d’exportation de la Chine, selon le ministère chinois de Commerce. Près de 40% des produits de vêtements vendus aux États-Unis sont importés de Chine.

Les principaux acteurs du ecommerce transfrontalier en Chine

Les principaux acteurs du ecommerce transfrontalier en Chine regroupent les sociétés de commerce en ligne, comme Alibaba Group Holding Ltd. et Amazon.com Inc., Netease Inc. Koala.com qui continuent de rationaliser leurs opérations de transport international et de paiements pour permettre aux consommateurs chinois d’acheter plus librement des produits provenant des marchands d’outre-mer. Selon Alibaba, opérateur de Tmall Global, en 2016, le nombre de consommateurs chinois qui ont acheté des produits importés sur Tmall Global, un marché en ligne pour les produits importés, a considérablement augmenté. De plus, Amazon, qui est le numéro 1 dans « Internet Retailer» et numéro 4 dans la « China 500 » de 2016, a déclaré qu’à la fin du mois d’août 2016, les consommateurs chinois avaient placé plus de 10 millions d’ordres sur le courrier électronique transfrontalier.

Lire la suite… »

Tags: ecommerce
Avr-4-2009

Tir à balle réelle à Shanghai

Publié par Pierre dans Activités en Chine
club de tir shanghai

club-de-tir-shanghai

Je suis enfin allé à ce club de tir qui se trouve sur la Huai hai lu, plus exactement à l’adresse suivante :
Shooting Range. Modern Military Sports Club. 701 Huaihai Lu, à coté de Sinan Lu (5382 9966)

J’étais avec le cousin de ma copine qui est arrivait en Chine il y a tout juste 2 semaines. Il ne parle pas un mot de chinois, alors je dois faire un peu le traducteur.


Arrivé au club de tir

Homme tirant à l'arme à feu à Shanghai

Homme tirant à l’arme à feu à Shanghai

On arrive au comptoir et là on a le choix entre plusieurs armes. Je ne vais pas tous vous les citer, je ne les connais pas, mais ce dont je me rappelle c’est qu’il y avait des fusils, des pistolets du genre “Glock” et un spécial qui est le “Magnum”. Il est à un prix beaucoup plus cher que les autres : 25 rmb la balle. Pour toutes les autres armes, le prix étaient de 8 rmb la balle.
Le prix est raisonnable, limite pas cher du tout, alors je me dis que je vais dépenser 80 rmb au grand max, ce qui fait 10 tirs.
Je voulais payer tout de suite comme ça au moins c’était fait, mais les responsable nous ont quasiment bousculé et nous ont dis : « pas maintenant vous payerez après ».

Lire la suite… »