Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

Catégorie ‘Immobilier en Chine’

La chine va controler le prix de l'immobilier - ChinecroissanceLe gouvernement chinois a annoncé qu’il allait maintenir un contrôle de près le secteur de l’immobilier, qui a connu à certains endroits une légère hausse en juin malgré le ralentissement général observé dans l’empire du milieu.

Depuis 2010, la Chine a mis en place une série de mesures pour lutter contre la spéculation et la formation d’une bulle dans ce secteur clé de l’économie, interdisant l’achat d’un deuxième appartement par les particuliers, relevant l’apport minimal pour obtenir un prêt ou introduisant des taxes foncières dans certaines villes.

Lire la suite… »

septieme-mois-de-baisse-pour-immobilier-en-Chine-ChinecroissancePour le septième mois de suite, les prix moyens de l’immobilier en Chine ont poursuivi leur baisse, selon le gouvernement chinois. Sur un mois, les prix des nouveaux logements ont baissé dans 43 villes grandes et moyennes sur 70, d’après le Bureau national des Statistiques. Les prix sont restés à peu près les mêmes dans 24 autres et ont augmenté dans 3 agglomérations.
La baisse des prix avait concerné 46 villes en mars.

Lire la suite… »

Déc-11-2010

Surevaluation immobiliere en Chine

Publié par Pierre dans Immobilier en Chine

Surevaluation immobiliere en ChineLa bulle immobilière s’aggrave en Chine où les prix des appartements dans les grandes villes sont parfois très fortement surévalués, selon un rapport de l’Académie des Sciences sociales cité jeudi par le China Daily. Selon une enquête portant sur 35 villes, les prix de l’immobilier dans 11 d’entre elles sont proposés à des prix dépassant de 30% à 50% un indice de référence prenant en compte 11 facteurs dont les infrastructures et le pouvoir d’achat, l’écart atteignant même 70% dans la ville de Fuzhou (sud-est).

L’écart entre les prix demandés par les promoteurs et l’indice s’élève en moyenne à 30%, ajoute l’étude rapportée par le quotidien de langue anglaise, qui a été réalisée en septembre. Les prix de l’immobilier se maintiennent à un niveau très élevé ou continuent même à progresser malgré des mesures restrictives sur l’octroi de crédits prises depuis le mois d’avril, comme un relèvement de l’apport personnel à au moins 30% du prix d’achat ou l’interdiction aux banques d’accorder des prêts à partir de l’achat d’un troisième appartement.

Lire la suite… »

La-Chine-prend-des-precautions-sur-la-crise-immobiliereLes banques chinoises résisteraient-elles à un krach immobilier? L’inquiétude demeure dans l’esprit des régulateurs pékinois. La China Banking Regulatory Commission (CBRC) a donc sommé les établissements du pays de mener de nouveaux tests de stress, pour mesurer leur exposition au secteur immobilier. Ils doivent tabler sur une baisse des prix du mètre carré de 50% à 60% dans les régions où ces derniers ont le plus progressé. L’envol des prix sur les nouveaux projets inquiète les autorités chinoises depuis plusieurs mois, le spectre de la surchauffe de l’économie n’étant jamais très loin. Avec ces tests, Pékin veut voir quel impact une baisse des prix des appartements pourrait avoir sur les comptes des promoteurs, ainsi que sur d’éventuels défauts de paiements des particuliers.

Lire la suite… »

Juin-11-2010

Baisse de la hausse immobilière en Chine

Publié par Pierre dans Immobilier en Chine

Baisse-de-la-hausse-immobiliere-en-ChineSi les prix de l’immobilier ont continué d’augmenter en mai en Chine, leur hausse s’est cependant modérée par rapport au mois précédent, a annoncé jeudi le Bureau national des statistiques.

Les prix recensés dans 70 villes du pays ont enregistré une hausse de 12,4% le mois dernier, soit 0,4 point de pourcentage de moins qu’en avril, a indiqué le BNS.

Les 12,8% de hausse d’avril avaient représenté un record depuis les premières statistiques sur 70 villes mi-2005.

Craignant une surchauffe du secteur, les autorités chinoises ont pris ces derniers mois une série de mesures, en particulier pour décourager la spéculation, en imposant des critères plus stricts pour l’achat d’un deuxième ou troisième bien.

Lire la suite… »

Les investisseurs chinois choisissent entre Dubai et la ChineEn 2009, l’investissement dans le secteur immobilier a affiché une hausse de 16,1 %, en Chine notamment grâce à la facilité d’accès au crédit. Avec pour corollaire une flambée des prix immobiliers, qui progressent actuellement au rythme de 20 % par an.

A Pékin, où le salaire moyen annuel d’un employé s’élevait à 5 000 euros en 2008, l’achat d’un appartement d’environ 90 mètres carrés dépasse 150 000 euros. Soit l’équivalent de trente années de salaire. « Tous les indicateurs tendent vers une bulle spéculative », analyse Andy Xie, économiste indépendant. En décembre, le gouvernement a déjà pris une série de mesures pour décourager les ventes, et la semaine dernière, les banques ont reçu l’ordre de restreindre le crédit. Mais selon Andy Xie, l’efficacité de ces mesures reste à démonter : « Il ne faut pas compter sur les banques pour trouver une réponse à un problème macroéconomique. On ne donne jamais au marché une chance de s’ajuster. Il serait temps de résoudre le problème sérieusement, par exemple en refusant d’étendre les lignes de crédit des promoteurs ».

Lire la suite… »

Sep-21-2009

Les risques de la croissance chinoise

Publié par Pierre dans Immobilier en Chine

Les risques de la croissance chinoiseMalgré les craintes de bulles immobilières et boursières, Pékin est obnubilé par sa croissance et maintiendra sa politique de relance jusqu’à une pleine reprise du secteur manufacturier, estiment des analystes.

“Les déclarations publiques et privées des responsables chinois montrent clairement qu’ils sont plus inquiets de la pérennité de la reprise économique actuelle que de la bulle immobilière ou de la surchauffe”, ont écrit récemment Andy Rothman et Julia Zhu, économistes chez CLSA.

Lire la suite… »