Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

Catégorie ‘Tourisme’

Jan-9-2019

Le tourisme des petites villes chinoises

Publié par Olivier Verot dans Tourisme

En quête de croissance, de plus en plus de petites villes chinoises délaissent l’industrie et sont désormais prêtes à tout pour recueillir les fruits d’un secteur touristique grandissant.

Les villes industrielles

A votre arrivée, vous remarquerez d’abord les tristes paysages industriels caractéristiques de cette région charbonneuse“. C’est par ces mots peu engageants que le guide de voyage Lonely Planet décrit la ville de Datong, dans le Shanxi, en précisant que la ville “doit sa fréquentation aux magnifiques grottes de Yungang, sculptée alors que la ville connaissait son apogée“. Son apogée, à savoir le 3e siècle, lorsque les Wei du nord l’avaient faite capitale, Datong en est aujourd’hui bien loin. Car pendant les réformes économiques, la ville est devenue, comme toute cette région montagneuse, la réserve de charbon du pays. Et le développement industriel a laissé des traces, à tel point qu’on a parfois décrit Datong comme la ville la plus laide du monde.

Retrouver la splendeur d’antan

Mais un homme a décidé de changer le destin de cette ville, et de lui faire retrouver sa splendeur d’antan. Il s’agit de Geng Yanbo, qui en est maire depuis 2008. Présenté par les médias comme un bourreau de travail ayant parfaitement intégré les vertus traditionnelles, l’homme a déjà bouleversé Datong, en y menant un projet d’envergure, déjà bien avancé : la démolition totale de la vieille ville, et sa reconstruction dans le style impérial.

Sous l’autorité de Geng, la ville a alloué à son budget culture plus d’argent que dans les 30 dernières années, selon Hou Tongshen, chercheur et fervent supporter du maire. La vieille ville n’est d’ailleurs pas le seul chantier en cours : les projets de Geng incluent aussi la rénovation du célèbre site de Yungang, la fabrication d’un grand lac artificiel, et même la reconstruction des anciennes murailles de la ville, longues de 7 kilomètres, qui l’entouraient à l’époque glorieuse.

Le tourisme comme développement durable

L’objectif de ces travaux d’Hercule : devenir, un peu à la manière de Pingyao, un endroit où les touristes en quête de Chine traditionnelle pourront venir par milliers. “Notre ville est riche en histoire, explique Hou Tongshen dans le South China Morning Post. La culture de Datong est une ressource propre et renouvelable, nous n’avons pas d’autres choix que de la développer“. Pourtant, le projet ne fait pas que des heureux, notamment chez les actuels habitants de la vieille ville. Mais qu’importe. Qu’importent aussi les critiques de ceux qui pensent que Datong va devenir une sorte de Disneyland chinois, et qu’on ne fabrique pas des reliques; qu’importe même le gouvernement central, auquel on n’a pas demandé d’autorisation comme il aurait normalement du le faire.

Interrogé par le Dongfang Zhoukan (oriental Outlook), un officiel de Datong assure qu’obtenir l’aval de Pékin aurait pris 10 ans. La guerre des héritages De nombreux chinois étaient donc prêt à tout, et beaucoup d’autres le sont à travers le pays. Car en Chine, le tourisme est un secteur plus que porteur. Il n’y a qu’à regarder les chiffres pour s’en convaincre. Selon le Washington Post, alors que la majorité des revenus du secteur provenaient auparavant de l’étranger, le tourisme interne devrait générer 172 milliards de dollars (127 miliars d’euros) cette année, contre 43 milliards seulement pour le tourisme des “laowai”.(*C’est ainsi que les Chinois appellent souvent les étrangers) Avec le développement de la classe moyenne, les Chinois sont de plus en plus nombreux à pouvoir se payer des vacances et à en avoir le temps, et beaucoup aiment à partir sur les traces de leur histoire. Or l’histoire est aussi un héritage culturel… Ce qui peut créer des conflits, quand plusieurs villes se revendiquent d’un personnage célèbre.

Jiangyou

Depuis des siècles, Jiangyou, dans le Sichuan, jouissait tranquillement du statut de ville natale du célebrissime poète Li Bai. Jusqu’à ce que ses habitants découvrent avec stupeur une publicité de la ville de Anlu se vantant d’être la véritable ville de Li Bai.

S’en suivirent des menaces, une plainte juridique, et l’affaire prit tant d’ampleur que même le Quotidien du Peuple y consacra un article. Or ces conflits sont de plus en plus fréquents entre différentes villes, et pas seulement pour de grands hommes comme Li Bai, mais aussi pour des personnages secondaires de romans, etc. Ils peuvent d’ailleurs prêter à sourire, notamment quand plusieurs villes se disputent l’héritage d’un personnage de roman, meurtrier et coupable d’adultère. Mais en toile de fond apparaît le désarroi des villes de l’intérieur, laissées à l’abandon au profit de la croissance des grandes villes sur laquelle le gouvernement chinois a jusqu’ici tout misé.

 

Tags:
Août-3-2016

Focus sur le tourisme en Chine en été

Publié par Olivier Verot dans Tourisme

chine-ete-chinecroissance

La Chine est un grand pays pour le tourisme

Des nombreux touristes visitent la Chine, et pendant l’été on va voir une série de spots intéressants, qui drainent l’activité touristique du pays.

Lire la suite… »

Juin-1-2016

Le tourisme en Chine est en pleine croissance

Publié par Olivier Verot dans Tourisme

Le boom du tourisme en Chine

temple chinois

La Chine, pays avec plus d’1,3 milliards d’habitants ne cesse de surprendre.
Classé première puissances économiques mondiales depuis 2014 et investisseur présent dans plusieurs pays dans le monde comme en Afrique (Congo, Cameroun,…), la Chine est le pays qui dépense le plus dans le tourisme à l’international avec plus de 164 milliards de dollars en 2015.

Lire la suite… »

Oenotourisme-les-Chinois-futurs-consommateurs-raffines-du-vinC’est l’évidence, les Chinois consomment de plus en plus de vin. Non plus, comme signe d’appartenance à une classe sociale élitiste mais par plaisir, pur plaisir. Fini le soda mélangé au bordeaux, le vin est apprécié en tant que tel. La culture du vin n’est pas encore très répandue mais elle existe, au détriment de celle de l’alcool de riz.

Lire la suite… »

Tags: vins
Août-17-2012

Achat de 30 Boeing 737 par Xiamen Airlines

Publié par Pierre dans Tourisme

Achat de 30 Boeing 737 par Xiamen Airlines-ChinecroissanceLa compagnie aérienne chinoise Xiamen Airlines, qui appartient à 60% par China Southern, a annoncé vouloir acquérir 30 Boeing 737 Max avec le concurrent d’Airbus, pour un prix total de 3,2 milliards de dollars.
“En ce qui concerne les 30 Boeing 737 Max, nous sommes toujours en discussion”, a déclaré M. Qiu, un responsable des relations publiques de Xiamen Airlines.

Lire la suite… »

Mar-8-2012

Lufthansa renforce sa presence en Chine

Publié par Pierre dans Tourisme

Lufthansa renforce sa presence en Chine-ChinecroissanceLufthansa, la compagnie aérienne allemande a annoncé jeudi qu’elle ajouterait à son catalogue environ 60 nouvelles dessertes comprenant de nouvelles destinations en Chine, où la demande enregistre une très forte croissance.

Les villes de Shenyang et Qingdao seront désormais desservies par Lufthansa, ce qui lui permettra d’élargir de 16 millions de personnes sa clientèle potentielle, “l’équivalent de la population des 20 plus grandes villes allemandes”, a dit l’un des dirigeants du groupe à la presse.

Lire la suite… »

Mar-8-2012

La Chine suspend les achats d’Airbus

Publié par Pierre dans Tourisme

La Chine suspend les achats Airbus des compagnies chinoises-chinecroissancePour revendiquer son opposition a la taxe carbone, la Chine bloque les achats d’Airbus par les compagnies chinoises.

Les ventes de 45 appareils – 10 superjumbo A380 et 35 long-courriers A330 – sont en jeu, a souligné le patron d’EADS en présentant les résultats 2011 du groupe d’aéronautique et de défense. Six des A330 bloqués devaient être livrés en 2013 et 19 en 2014, a-t-il précisé.
Airbus a annoncé dans sa présentation de résultats qu’il voudrait porter la cadence de production du bi-réacteur A330 à 11 appareils par mois à partir du deuxième trimestre 2014, mais à condition que la taxe carbone “n’impacte pas les commandes d’avions”.

Lire la suite… »

Tags: Airbus

Aigle Azur deviendra bientot une compagnie aeriene chinoise-ChinecroissanceLe quatrième transporteur chinois, Hainan Airlines, négocie une entrée dans le capital d’Aigle Azur.
Hainan Airlines, la quatrième compagnie aérienne chinoise, dans laquelle est présent au capital le milliardaire américain George Soros, est en négociation finale avec le transporteur français Aigle Azur pour entrer dans son capital. Cet accord, nécessite l’approbation du gouvernement chinois et pourrait être signé d’ici la fin de l’année. Interrogé, Aigle Azur a préféré ne pas faire de commentaire. Si pour des raisons réglementaires, Hainan Airlines, comme tout investisseur non communautaire, ne peut prendre plus de 49% du capital d’une entreprise européenne, sa participation dans Aigle Azur serait néanmoins conséquente. Elle dépasserait les 40% selon une source, pour un montant inconnu.

Lire la suite… »

Hausse-de-22-des-touristes-chinois-a-letranger-Chinecroissance51,58 millions de touristes chinois ont passé des nuits à l’étranger au cours des 3 premiers trimestres de cette année, soit une hausse de 22% par rapport à la même période de l’année dernière, a dit Li Jianping, directeur du Bureau national du tourisme de Chine, lors d’une rencontre avec des opérateurs belges mardi soir à Bruxelles.

Il a noté que le tourisme chinois connaissait un développement stable de janvier à septembre derniers. Le nombre des touristes chinois à l’intérieur du pays a atteint 1,98 milliard d’unités, soit 12,6% de plus que celle de la même période de l’année passée. Sous l’impact de la crise financière et économique mondiale, le nombre des touristes étrangers qui ont passé des nuits en Chine était de 42 millions d’unités, soit une légère hausse de 1%, a précisé M. Li.

Lire la suite… »

Les-chinois-ont-choisi-de-voler-avec-des-avions-francais-ChinecroissanceLa Chine est le premier client des avionneurs. Dassault et Airbus se taillent la part du lion.

Lors de la rencontre annuelle de l’aviation d’affaires à Las Vegas, la maîtrise des marchés a changé de main. À ce salon annuel du secteur qui se tient à Las Vegas, la chine s’affiche comme le premier donneur d’ordres aux constructeurs de jets d’affaires. Avec 1,3 milliard d’habitants, le pays compte 150 avions d’affaires, soit désormais autant que la France. Dassault Aviation y effectue plus de la moitié de ses ventes, un leadership qui appartenait autrefois au marché nord-américain devenu atone. À Las Vegas, un protocole d’accord signé avec le loueur chinois Minsheng Financial Leasing réserve vingt Falcon 7X (qui s’ajoutent à cinq déjà signés) et vingt Falcon 2000S, soit 800 millions de dollars au total. Le Falcon 7X constitue le haut de gamme de l’avionneur français, capable notamment de rallier Paris à Pékin sans escale. Tandis que le 2000S, taillé pour desservir le sous-continent chinois, a été commercialisé en formule tout compris, adaptée à des primo-accédants.

Lire la suite… »

Page 1 sur 3
1 2 3