En Chine Toyota va mettre en pause la production de sa principale usine

En Chine Toyota va mettre en pause la production de sa principale usine-ChinecroissanceToyota prévoit d’arrêter la production d’automobile dans sa principale usine chinoise la semaine prochaine, d’après un journal japonais, au moment où les ventes de voitures japonaises chutent en Chine à cause d’un conflit territorial. Le premier constructeur d’automobiles mondial, Toyota va suspendre, à partir de lundi et pendant une semaine, la production de son usine d’assemblage de Tianjin (région de Pékin). La plus grande usine employant près de 13 000 personnes a produit environ 500 000 véhicules l’année dernière, sur les 800 000 assemblés par Toyota sur l’ensemble de la Chine. Un porte-parole du groupe n’a pas confirmé ces informations, en affirmant que « les ajustements de production font partie des pratiques normales de l’entreprise qui n’en dévoile pas les détails ».

Toyota a dû réduire le rythme de production de ses usines chinoises ces dernières semaines, comme ses grands concurrents japonais Nissan et Honda, en raison d’une chute des ventes de voitures nippones en Chine consécutive un différend territorial. La tension sino-japonaise est fortement montée après la nationalisation par le Japon, début septembre, des îles Senkaku de mer de Chine orientale que Tokyo administre mais que Pékin revendique avec force.

Des manifestations anti-japonaises de plusieurs dizaines de milliers de Chinois ont envahi les rues de dizaines de villes chinoises à la mi-septembre, émaillées de violences contre des intérêts japonais, avant que les autorités de Pékin ne mettent le holà. Au mois de septembre, les ventes de Toyota en Chine, le premier marché mondial de l’automobile, ont plongé de 48,9 % sur un an, à 44 100 véhicules, celles de Nissan de 35,3 %, à 76 066 véhicules, et celles de Honda de 40,5 %, à 33 931 véhicules.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *