La Chine accepte le rachat de Volvo Cars

La Chine accepte le rachat de Volvo Cars - ChinecroissanceLe ministère chinois du Commerce a donné son feu vert jeudi au rachat des automobiles Volvo, filiale de l’américain Ford, par Zhejiang Geely, maison mère de Geely Automobile, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier. Selon elle, l’accord définitif pourrait être scellé dès la semaine prochaine.

Le groupe automobile chinois va débourser 1,8 milliard de dollars (1,4 milliard d’euros) pour mettre la main sur le constructeur suédois selon l’accord de principe conclu en mars.

Citant un responsable de Geely qu’elle n’a pas identifié, l’agence de presse officielle Chine nouvelle a précisé que l’opération devrait être finalisée au troisième trimestre de cette année.

Pierre