8% de croissance, la Chine est elle vraiment en train de ralentir sa croissance?

8% de croissance, la Chine est elle vraiment en train de ralentir sa croissance?

La Chine est la deuxième économie mondiale derrière les Etats-Unis. Malgré, une progression de 7,9% en avril et juin (annoncé par le bureau national des statistiques BNS), elle reste inférieure aux prévisions annoncées de 8,1%. Il n’en a pas fallu plus pour que tous les médias occidentaux se jettent sur l’information et prédise que l’économie de l’empire du milieu ne pourrait pas rivalisée avec sa concurrente américaine.
Si vous souhaitez en savoir davantage, lisez la suite de cet article.

  • La gestion économique de la Chine
  • Appréciation du Yuan
  • L’économie chinoise stimulée par la hausse de consommation intérieure
  • La stratégie de développement des hauts dirigeants chinois

La gestion économique de la Chine

Mais la Chine prouvera que ces experts ont tort lorsque les résultats de fin d’année seront publiés. Les expériences passées montrent au monde que le gouvernement chinois possède une perspicacité inégalée et une capacité convoitée à gérer son économie. Cela explique pourquoi la Chine a tenu bon et a prévalu pendant la débâcle financière mondiale de 2008-09 et la crise sanitaire du nouveau coronavirus de 2020, alors que de nombreux autres pays, dont les États-Unis, ont subi de graves récessions, des pertes humaines et des bouleversements sociaux.
Les décideurs chinois disposent de nombreux outils politiques pour faire passer l’économie à la vitesse supérieure. La réduction de 50 points de base par la Banque populaire de Chine du ratio de réserves obligatoires, ou le montant des fonds que les prêteurs commerciaux doivent détenir en réserve, a permis de libérer des liquidités d’une valeur de 1 000 milliards de yuans (154 milliards de dollars) dans l’économie la semaine dernière pour soutenir la croissance du PIB au troisième trimestre à un taux considérablement plus élevé.

 

 

Appréciation du Yuan


Contrairement aux administrations Trump et Biden, qui ont eu recours à plusieurs séries de plans de relance en cas de pandémie, dépensant plus de 5 000 milliards de dollars d’argent emprunté pour maintenir l’économie américaine dans un état d’euphorie, Beijing s’est montré prudent en évitant d’inonder son économie de liquidités excessives – ce qui explique en partie pourquoi le yuan s’est régulièrement apprécié par rapport au dollar américain depuis mars 2020, de plus de 10 % à ce jour.
En fait, pour éviter que les risques financiers n’aient un impact négatif sur l’économie :
• la Chine s’est désendettée et tous les géants bancaires publics dits « trop grands pour faire faillite » sont maintenant sur une base plus solide et plus saine.
• La dette des administrations locales a également été soumise à un contrôle plus strict.
Les responsables politiques chinois pourraient réduire à nouveau le taux de réserve au second semestre de l’année, ou décider de baisser le taux d’intérêt de référence pour s’assurer que l’économie connaisse une croissance de 8,5 % en 2021 et de 7 % en 2022.

 

L’économie chinoise stimulée par la hausse de consommation intérieure

L’économie géante est de plus en plus stimulée par la hausse de la consommation intérieure, l’explosion de la demande extérieure de produits chinois et la concentration du gouvernement sur les investissements dans les infrastructures, les nouvelles et hautes technologies et l’amélioration constante du bien-être de 1,4 milliard de personnes.

La Chine a très tot misé sur la digitalisation de son économie, de ses enreprises B2B avec Alibaba qui a joué un role dans l export des millions d usines en Chine.

 

La stratégie de développement des hauts dirigeants chinois

La stratégie de développement à « double circulation » proposée par les hauts dirigeants chinois l’année dernière – qui s’appuie principalement sur l’augmentation de la consommation intérieure chinoise et sur l’accélération active de « l’effet électromagnétique » de l’économie par le biais de l’expansion du commerce et des investissements étrangers – devrait être mise en œuvre avec vigueur, comme l’initiative emblématique « Belt and Road », qui aide d’autres pays amis à se développer plus rapidement, tout en stimulant l’appétit de ces pays pour les biens et les technologies chinois.

• Si l’on examine les chiffres détaillés publiés par le NBS, les ventes au détail en juin ont connu une hausse impressionnante de 12,1 % par rapport à l’année précédente et la production industrielle a augmenté de 8,3 %, tous deux supérieurs aux estimations du marché.
• Dans le même temps, l’administration des douanes a déclaré en début de semaine dernière que les exportations de la Chine avaient augmenté de 32,2 % en juin, soit un taux plus élevé que prévu. Ces chiffres témoignent de la santé et de la résilience de l’économie chinoise.

« Notre économie a connu une reprise soutenue et régulière, avec une augmentation de la production et de la demande, une stabilité de l’emploi et des prix, un développement rapide des nouvelles forces motrices, une amélioration de la qualité et de l’efficacité, une amélioration des attentes du marché, et des indicateurs macroéconomiques de premier ordre restant dans une fourchette raisonnable », a déclaré le bureau des statistiques. Ainsi, les allégations de certains médias américains selon lesquelles l’économie chinoise se heurte à un mur et va sombrer et faire faillite sont totalement absurdes.
De même, leurs accusations selon lesquelles la Chine « exporte l’inflation » aux États-Unis sont tout aussi risibles.

« La Chine reste une super économie, et un marché dynamique, c’est l’avenir de l’export » explique un membre du Chinese business club qui souhaitait établir une filiale en Chine.

 

En conclusion
Non seulement, la Chine voit son économie progressée mais elle va continuer à le faire contrairement aux prédictions annoncées. Les choix stratégiques amorcés par le gouvernement chinois montrent une marge de progression qui va pérenniser dans le temps.

Lire aussi

Conseils pour pénétrer efficacement dans le monde des affaires en Chine

L’impact du COVID-19 sur le tourisme en Chine

Qu’est ce qu’un Investisseur Etranger doit savoir du marché chinois ?

La Chine veut mieux protéger les entreprises étrangères

Les autorités chinoises continuent leur lutte anti-corruption dans les géants de la Tech

Olivier Verot

Olivier s'est fait connaitre comme expert du marketing en Chine, à travers de nombreuses publications. Il va alimenter notre site d'informations intéressantes et insolites sur le marché chinois, en insistant sur la partie Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *