Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

En 2016, la croissance globale des ventes en ligne de la a énormément ralenti de 26,2%, mais certains secteurs, tels que les ventes transfrontalières et les produits alimentaires en ligne ont beaucoup progressé par rapport au marché global.

La vente en ligne de produits  importés est en plein essor en

Depuis 2013, les réformes politiques ont favorisé la vente en ligne de produits étrangers en . Ces changements regroupent de nombreux aspects économiques tels que la réduction de la taxe sur le transfrontalier, qui a largement éliminé les principaux obstacles pour les détaillants en ligne étrangers et les fournisseurs  présents en .

LE TRANSFRONTALIER ET LES VENTES D’ALIMENTS EN LIGNE ONT AUGMENTÉ DE PLUS DE 80% EN CHINE

La demande des consommateurs en ligne a également connue une ascension fulgurante. En effet, en 2015 les consommateurs ont acheté des produits de marques étrangères d’une valeur totale de 118,43 milliards de yuans (17,22 milliards de dollars) grâce au transfrontalier, soit une hausse de 112% par rapport aux années précédentes. Bien que la croissance du e-commerce transfrontalier ait légèrement ralenti en 2016, avec un taux de croissance annuel de 86%, soit 219,8 milliards de yuans (31,99 milliards de dollars) de ventes. Le commerce électronique transfrontalier reste une catégorie importante  à ne pas négliger dans le e-commerce en Chine.

En 2016, le commerce électronique transfrontalier en Chine a atteint 6,5 billions de yuans (1,02 billions de dollars), avec une augmentation du taux de croissance de 30% et 20% du ratio de l’importation totale et du commerce d’exportation de la Chine, selon le ministère de Commerce. Près de 40% des produits de vêtements vendus aux États-Unis sont importés de Chine.

Les principaux acteurs du ecommerce transfrontalier en Chine

Les principaux acteurs du ecommerce transfrontalier en Chine regroupent les sociétés de commerce en ligne, comme Alibaba Group Holding Ltd. et Amazon.com Inc., Netease Inc. Koala.com qui continuent de rationaliser leurs opérations de transport international et de paiements pour permettre aux consommateurs d’acheter plus librement des produits provenant des marchands d’outre-mer. Selon Alibaba, opérateur de Tmall Global, en 2016, le nombre de consommateurs qui ont acheté des produits importés sur Tmall Global, un marché en ligne pour les produits importés, a considérablement augmenté. De plus, Amazon, qui est le numéro 1 dans « Internet Retailer» et numéro 4 dans la « China 500 » de 2016, a déclaré qu’à la fin du mois d’août 2016, les consommateurs chinois avaient placé plus de 10 millions d’ordres sur le courrier électronique transfrontalier.

Plus tôt ce mois-ci, le Bureau national de la statistique de la Chine a déclaré que les ventes au détail en ligne en Chine ont atteint 5,16 billions de yuans (752 milliards de dollars) en 2016, ce qui représente une croissance de 26,2% par rapport à 2015, soit plus du double du taux de croissance des ventes au détail au total, qui a augmenté de 10,4% an.

En plus de la présence de certains géants du ecommerce  transfrontalier, le lancement des applications telles que l’application shopping mobile RED ont également joué un rôle capital dans  promotion des produits outre-mer.

La vente des produits frais en ligne

Un autre aspect important du ecommerce en Chine, est la vente des produits frais en ligne,  qui a atteint près de 100 milliards de yuans (15 milliards de dollars) en 2016. La vente en ligne représenterait environ 7% des ventes totales de produits frais de la Chine, et elle augmente d’environ 82% par an.

L’appétit des consommateurs chinois pour les aliments frais ne cesse de croître. Un récent sondage réalisé par le cabinet de conseil a montré que la nourriture fraîche est désormais la catégorie de produits la plus demandée. 63% des consommateurs de l’enquête affirment avoir l’intention d’acheter de plus en plus d’aliments frais de haute qualité au cours des prochaines années.

Avec une demande plutôt croissante à l’avenir, ce secteur attire déjà l’attention de nombreux nouveaux joueurs en ligne et hors ligne, et il est prévu une augmentation des ventes au cours des prochaines années. source

Les consommateurs chinois sont également plus susceptibles d’acheter des produits frais en ligne. Une enquête a révélé que 24% des consommateurs étaient satisfaits des aliments frais achetés en ligne, contre 17% qui sont plus satisfaits lors de l’achat dans les magasins. Le prix n’est pas le seul moteur de vente en ligne dans cette catégorie, car Internet offre également une commodité et une meilleure sélection de produits pour les consommateurs chinois.

De nos jours, les fabricants et les commerçants se concentrent sur la présence de nombreux canaux et plates-formes; En ligne, hors ligne, mobile, social. Cela rend le paysage très fragmenté et pousse les commerçants à des opérations multifournisseurs.

Canaux de vente Ecommerce transfrontalier en Chine 

Les produits étrangers se retrouvent généralement en vente en chine, mais pas toujours sur les canaux officiels de B2C. En général, lorsque les consommateurs chinois ne parviennent pas acheter les produits étrangers souhaités par eux-mêmes ou par le biais d’amis, ils font très souvent appel à des agents d’achat, qui vendent à travers des plates-formes telles que Taobao, ou JD.com . Les canaux à travers lesquels beaucoup de produits étrangers entrent en Chine, ne passent généralement pas les inspections douanières.

Avec le développement actuel du Ecommerce transfrontalier, les chaînes remplacent rapidement les agents d’achat. Tout d’abord, presque tous les géants du commerce en ligne ont actuellement un segment b2c (business to consumer) pour les produits étrangers. Les produits affichés sur les plates-formes b2c sont directement envoyés au client depuis l’étranger ou transférés au niveau de l’entreposage de la douane en Chine. Les commerçants sur ces plates-formes doivent être autorisés à recevoir des produits en provenance de l’extérieur et être considérés comme dignes de confiance.

En outre, les procédures d’importation et Les droits de douane pour les envois postaux ont été largement atténués par le gouvernement.

 

 

 

Ajouter un commentaire