La Chine suspend son exportation de carburant

La Chine suspend son exportation de carburant

La Chine suspend son exportation de carburant - ChinecroissancePour garantir un approvisionnement intérieur satisfaisant et lutter contre l’inflation du prix des carburants, la Chine a annoncé suspendre ses exportations de gazole et restreindre fortement ses exportations de produits raffinés. Les exportations de produits raffinés vont être « restreintes de façon draconienne », a indiqué dans un communiqué la Commission nationale pour le développement et la réforme, tandis que les exportations de gazole vont cesser, exception faite de Hong Kong et de Macao.

Les autorités chinoises sont engagées dans une lutte sur plusieurs fronts contre la hausse des prix, qui alimente la grogne sociale. « Le problème le plus pressant auquel nous faisons face actuellement est l’inflation », a déclaré cette semaine à la télévision américaine le vice-Premier ministre chinois, Wang Qishan.
L’agence du plan a par ailleurs ordonné aux producteurs de pétrole de « faire tourner à plein leurs capacités opérationnelles ».

Le potentiel déstabilisateur pour le pouvoir de l’inflation a été mis en exergue le mois dernier par une grève des routiers du port conteneur de Shanghai, le plus grand du monde. Les chauffeurs se plaignaient d’une baisse de leur revenus consécutive à des hausses de prix du carburant. Le géant pétrolier chinois Sinopec avait déjà annoncé le 20 avril suspendre ses exportations de produits raffinés.

Les troubles qui agitent certains pays arabes producteurs de pétrole et les perturbations des marchés causées par le séisme et le tsunami au Japon avaient aussi pesé dans la décision de Sinopec, premier raffineur d’Asie. En raison d’une industrialisation et d’une urbanisation très rapides, la Chine est confrontée à des besoins énergétiques très importante.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *