Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

La chine va controler le prix de l'immobilier - ChinecroissanceLe gouvernement a annoncé qu’il allait maintenir un contrôle de près le secteur de l’immobilier, qui a connu à certains endroits une légère hausse en juin malgré le ralentissement général observé dans l’empire du milieu.

Depuis 2010, la a mis en place une série de mesures pour lutter contre la spéculation et la formation d’une bulle dans ce secteur clé de l’économie, interdisant l’achat d’un deuxième appartement par les particuliers, relevant l’apport minimal pour obtenir un prêt ou introduisant des taxes foncières dans certaines villes.

Le ministère de la Terre et des ressources a estimé qu’il était “important” de continuer à mettre en place ces mesures contraignantes.
“Les autorités chargées de ressources foncières et de la construction de logements à tous les niveaux doivent avoir cela à l’esprit, maintenir efficacement les contrôles sur le marché immobilier… et résolument empêcher les prix des logements d’augmenter”, d’après un communiqué du ministère.
Le ministère demande également à toutes les localités qui ont récemment assoupli les contrôles de revenir sur leur décision.

La Bourse de a fini en baisse de 0,74% après cette annonce.
Après 8 mois de baisse consécutif, les prix des logements neufs en ont augmenté en juin sur un mois dans 25 villes sur 70, sont restés inchangés dans 24 autres et ont baissé dans les 21 restantes, a rapporté le Bureau national des Statistiques (BNS).
Le ralentissement de la croissance en , qui a atteint son plus bas niveau en plus de trois ans au deuxième trimestre avec 7,6%, augmente la probabilité de nouvelles mesures d’assouplissement monétaire qui pourraient aider à relancer le marché immobilier.

La banque centrale a déjà baissé les taux d’intérêt directeurs par deux fois en juin et en juillet, ce qui a tiré à la hausse les ventes de logements en réduisant le coût des emprunts.
Selon le gouvernement, les mesures contre la spéculation immobilière doivent encore être “consolidées” avant qu’un relâchement puisse être envisagé.
Les autorités locales sont sommées de surveiller étroitement les ventes de terrain pour s’assurer que les prix n’atteignent pas de nouveaux sommets, selon le communiqué.

  1. Daxue dit,

    Le gouvernant chinois ne veut pas baisser le prix des immobiliers, parce que l’industri d’immobiliers contient beaucoup d’entreprises. Si on baisse tout de suite le prix, l’inflation de la Chine sera plus haute.

Ajouter un commentaire