Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

LVMH-se-prepare-a -produire-du-champagne-en-Chine-ChinecroissanceLoin des coteaux de , Moët Hennessy se prépare à produire du vin blanc pétillant en !
D’après le ‘Financial Times’, le producteur de , filiale de , vient de créer une société commune en pour planter des vignobles à environ 1.000 km à l’ouest de Pékin, dans la région de Ningxia, dont le climat serait proche de celui de la … Moët Hennessy, qui contrôle les marques Moët & Chandon, Dom Pérignon, Veuve Cliquot et Krug, aurait ainsi prévu de planter 66 hectares de vignoble et de construire une cave de vinification sur place. Le quotidien britannique ne cite toutefois pas de sources et ne donne aucun détail financier sur cette opération…

Le vin produit ne pourra pas porter le nom de “champagne”, qui est réservé aux vins produits en dans la région de la Champagne. Mais selon le ‘FT’, il portera la marque “Chandon”, que le groupe français utilise déjà pour vendre des vins issus de ses vignobles à l’étranger (Californie, Brésil, Argentine et Australie).

espère donc désormais capitaliser sur la soif grandissante des Asiatiques pour les vins pétillants… Selon les organisateurs du salon Vinexpo, la consommation chinoise, tous vins confondus, a plus que doublé entre 2005 et 2009 pour atteindre 867 millions de litres, correspondant à plus d’un milliard de bouteilles !

Cette opération ne sera toutefois pas la première incursion de vignerons français en : en 2009, Château Lafite-Rothschild a noué un partenariat avec le fonds souverain Citic pour créer un vignoble de 24 hectares sur la côte est de l’empire du milieu. Le groupe Pernod Ricard s’est lui aussi déjà implanté dans la région de Ningxia, où Moët compte aussi se développer. Et lui même a acquis en 2007 55% de la distillerie Wenjun, une marque chinoise d’eau de vie haut de gamme.

Ajouter un commentaire