Fumer plus pour relancer l’économie chinoise

Fumeur chinois

Des fonctionnaires de l’administration locale ont reçu l’ordre de fumer près d’un quart de million de paquets de cigarettes afin de relancer l’économie de la province.

Un décret, publié par les officiels de la province de Hubai, menace d’amende les fonctionnaires qui fumeraient des cigarettes produites dans les provinces voisines. Dans les écoles, des quotas d’enseignants fumeurs ont été publiés alors qu’un village a reçu l’ordre d’acheter 400 cartons de cigarettes pour ses employés.

Cette réforme vise à améliorer les recettes fiscales de la région et à protéger les fabricants de tabac locaux de la concurrence créée par les 100 cigarettiers en Chine. Au total, ce sont près de 230 000 paquets que devront fumer les fonctionnaires pour la marque Hubei. Le gouvernement chinois compte ainsi faire face à la baisse des exportations chinoises à l’étranger en promouvant l’économie locale via la taxe sur les cigarettes.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *