Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

D’après Pei liang, secrétaire général de la CCFA (China cChain store & franchise association) : « en chine, la demande pour les produits alimentaires, et les boissons […] est très forte ». Certaines marques bien connues comme KFC, Mcdonald’s, Pizza Hut témoignent de leur succès sur le marché chinois. De plus, les investisseurs chinois sont très interessés par ce type de compagnies car ils savent que les chinois sont attirés par les produits étrangers. Cependant le développement sur le terrain n’a pas toujours été simple, la notion même de « franchise » n’est apparue que récemment en Chine (article sur le développement des franchises en Chine ici ).

Le succès de Macdonald’s en Chine

Mcdonalds s’est installé en Chine depuis 1990 et aujourd’hui, le nombre de ses franchise atteint 2500. Pour ses 25 ans, la marque a fait une campagne pour retracer son histoire depuis ses débuts en Chine. Mcdonald’s a évolué dans sa manière de fonctionner en même temps que le développement de la Chine.

Mcdonald’s adapte ses recettes à ses consommateurs

Beaucoup de ses consommateurs disent que le menu et les produits vendus en Chine sont totalement différent. Il y a par exemple des desserts fait d’haricots rouges, des boissons au thé vert, des buns et des œufs au menu du petit déj’ etc. Dans la culture chinoise, le thé et le haricot rouge sont associés à la notion d’aliments sains. La plupart des chinois apprécient ces ingrédients car ils réduisent en quelque sorte le sentiment de culpabilité dans leur consommation de fast-food.

En outre, Mcdonalds propose des nouveautés qui sont très différents à chaque fois. Certains consommateurs chinois sont même curieux de savoir comment la marque maintient ses inspirations, pour évoluer constamment dans son offre et proposer des produits toujours créatifs.

Mcdonald’s a su adapter ses produits pour répondre aux goûts des consommateurs chinois. Le fait est que, quelques années auparavant, les chinois avaient encore du mal à accepter et adopter la nourriture et les produits importés. Ces derniers étaient vus comme incompatible avec leurs habitudes de consommation alimentaires et certains consommateurs en étaient méfiant. Mcdonalds a saisis l’existence de ces freins et a pris en compte les préférences de ses clients pour créer de nouveaux produits.

 

Aujourd’hui, les chinois sont habitués aux produits étrangers et ont d’autant plus confiance en ces derniers qu’aux produits fabriqués en Chine. On note qu’en Chine, la réputation et les rumeurs à propos d’une marque sont des éléments très important en raison des nombreux scandales alimentaires survenus dans le passé. Les consommateurs chinois font plus attention à l’origine et la composition des produits aujourd’hui.

Manger dehors est une habitude en Chine

Le secteur alimentaire est celui qui n’a pratiquement jamais cessé de se développer en Chine. C’est aussi le cas aujourd’hui, et il y a deux explications à ce sujet :

1. Pour les Chinois, manger à l’extérieur devient une normalité et c’est beaucoup plus simple que de manger à la maison ou de cuisiner soi-même. Ils cherchent souvent à gagner du temps au quotidien et se tournent vers des solutions plus efficaces.

2. Avec le développement des applications de livraison, les consommateurs en sont devenus encore plus dépendants. Il est possible de se faire livrer même pour une boisson.

Aujourd’hui, pour un nouveau magasin ou une nouvelle marque il y a beaucoup plus d’opportunités pour se développer comparé au passé. Il existe un grand nombre d’applications qui permettent aux marques de vendre et de faire de la promotion en même temps.

Comment les franchises peuvent réussir en Chine ?

Les chinois ont leurs propres gouts et habitudes. Malgré parfois le frein de la différence culturelle, la chine représente un marché énorme pour de nombreuses compagnies. 1,3 milliards d’habitants avec la plus importante classe moyenne au monde. De plus, cette classe devrait encore s’accroitre dans les 10 années à venir. Voici quelques conseils pour assurer le développement de vos franchises en Chine :

Cibler les bons consommateurs

Les consommateurs les plus réceptifs sont les jeunes adultes ainsi que les employés des bureaux se situant généralement dans les villes du premier et du deuxième tier. Ils sont les plus présents et les plus actifs sur internet. Beaucoup de marques choisissent de cibler ces clients pour commencer car ils peuvent apporter indirectement une contribution dans la communication. Ils partagent à travers les réseaux sociaux avec leur famille et leurs amis.

Choisir l’emplacement géographique

Avoir une présence dans les grandes villes est important pour gagner en réputation et obtenir la confiance de vos consommateurs. Dans une stratégie de long terme, il peut être intéressant de considérer les villes du troisième tier. En effet, la situation du marché dans ces villes n’est pas aussi compétitive que dans les villes les plus développées. Les coûts d’installation sont plus bas, offrant en plus d’autres avantages.

Néanmoins, si vous êtes intéressé par le marché chinois, Shanghai peut aussi être un point d’entrée très intéressant. En raison de la diversité et du développement de la ville, les personnes sont plus ouvertes aux nouveautés. Plus important, les habitants de Shanghai ont un revenu par habitant supérieur à 11 000 RMB en parité de pouvoir d’achat (Kwan, 2002) et dispose d’un pouvoir d’achat élevé. Historiquement, Shanghai était un point d’échange entre la Chine et les pays étrangers, donc il y a un grand nombre de population occidentalisée.

S’adapter au marché chinois

Nous en parlons tout à l’heure, mais il est très important d’en tenir compte. Il est recommandé aux marques d’adapter leur offre, en modifiant par exemple la composition ou un petit détail. Cela permet d’attirer l’attention des consommateurs chinois d’une part et, d’autre part, cela montre que votre entreprise se soucie des besoins des consommateurs chinois. Dans les dernières nouveautés de chez Mcdonalds, les produits étaient basés sur les demandes des clients. La marque a demandé à ses consommateurs de laisser des messages sur sa page dédiée, précisant leurs attentes et idées. Ensuite, elle a sélectionné certaines des idées pour les rendre réelles.

WeChat pour promouvoir le business

La Chine est une société très digitalisée et il existe des applications pour tous types d’activités. WeChat est l’un des applications que vous devriez intégrer dans votre stratégie marketing (consultez cet article pour en savoir davantage). La Chine comprend de nombreuses opportunités mais aussi un niveau de compétition important à ce stade de développement, beaucoup d’industries étant en plein essor. Pour faire la différence sur le marché, il faut se bâtir une présence en ligne et une visibilité suffisante.

Les règlements à propos des franchises en Chine ont changé plusieurs fois, créant une barrière pour l’entrepreneur. Il est important de rester à jour avec les modifications et les évolutions de votre secteur en Chine. Aussi pour créer une entreprise en Chine, vous avez besoin de comprendre la culture et les différences entre les habitudes occidentales et chinoises.

 

 

 

 

Tags:

La Chine est un pays assez développé il fait partie des 5 puissances mondiales, il a pu se relever malgré des années de souffrance, c’est un pays qui compte un peu plus d’un millions d’habitants avec quelques centaines de villes, la consommation peut très bien en être témoin, et ça va de soit pour la production. Tout va très vite, et tous les habitants se sont habitués à ce rythme.

Les investisseurs étrangers sont tentés par le fait d’exporter en Chine, et il faut dire que les Chinois leur souhaite davantage la bienvenue,sans oublier que le prix à payer reste tout de même élevé pour faire venir son business dans ces lieux.

Le capital investit est important certes, mais reste à savoir le rendre rentable, le marché chinois est un marché ou il faut se faire connaitre, car des concurrents il y en aura toujours.

Seo sur Baidu

comment-optimiser-votre-site-sur-le-marche-chinois-Chinecroissance

Si par exemple vous êtes intéressé par l’exportation de produits étrangers en Chine il faut déjà penser à vous faire connaitre sur le web Chinois, il est appelé  ainsi parce que, le pays à son propre moteur de recherche « BAIDU » qui est assez différent de Google.

Votre référencement sur Google ne sera pas le même que sur Baidu , vous  devrez investir en marketing mais surtout mettre en place une stratégie de Branding  qui a pour but de définir votre  positionnement sur le marché, les cibles auxquelles vous vous adressez, votre légitimité au sein du secteur d’activité et surtout comment vous vous  différenciez des autres acteurs, car c’est ainsi que vous pourrez réussir votre business en Chine.

Baisse des investissements étrangers en Chine-Chinecroissance

Il est donc indispensable de veiller à l’image de votre entreprise mais surtout à celle que vous laisser apparaitre sur le net, car les chinois sont hyper connectés et n’hésitent pas à partager ce qui leur a plu avec leur entourage.

Le Branding

Le branding vous aidera à vous différenciez de vos concurrents mais aussi de graver une image dans l’esprit de l’utilisateur, il faut aussi savoir que les marques étrangères inspirent confiance chez les Chinois, qui voyagent beaucoup plus et découvrent davantage la culture de l’Oxydent.

Coca Cola cartographie les territoires et les consommateurs en Chine-Chinecroissance

Et ils en sont impressionnés, on entend dire par cela que si vous exportez des produits étrangers et que vous réussissez votre branding  vous générerez facilement des prospects et pourquoi pas  une clientele fidele !

Il faut savoir que les Chinois sont assez sceptiques par rapport à ce que vous pourrez dire sur vous autant qu’entreprise, ils ont plus confiance en l’avis de leurs amis et en tout ce qui peut être écrit comme avis sur des forums, et là votre agence SEO vous conseillera sur la strategie a adopter pour etre positionner sur la premiere page de Baidu.

Le fameux Baidu qui est une source interminable d’informations et de partage d’avis et d’info, une fois que votre contenu figure sur Baidu, il vous sera plus facile de générer des leads c’est-à-dire que vous ferez de sorte que les distributeurs potentiels (que vous avez auparavant visés) manifestent un intérêt pour votre entreprise.

En B2B, 90% des acheteurs (les distributeurs dans votre cas) commencent leur recherche d’information sur Internet. Il faut non seulement être présent sur le web mais aussi inciter les visiteurs de votre site à engager une relation durable avec vous, ainsi vous pouvez les convaincre à travailler pour vous et donc distribuer votre produit sur le marché Chinois.

En gros il faut que vous transformez le nombre de visiteurs en nombre de clicks et donc d’intérêt pour votre entreprise.

Pour ce faire il faut respecter 3 éléments essentiels à savoir : cibler le meilleur prospect, au meilleur moment avec le meilleur message :

Je m’explique :

  • Le meilleur prospect

Le meilleur prospect c’est-à-dire ce lui qui selon vous va satisfaire votre équipe de vente, et ainsi réaliser le maximum de ventes.

  • Au meilleur moment

Au meilleur moment ; il faut savoir que le cycle de vie comporte 4étapes : leadàsuspectàprospectàclient, vous devez donc bien répondre aux besoins de vos leads pour les transformer en des clients !

  • Le meilleur message

Le meilleur message ; si vous êtes en maque de temps pour prospecter, vous pouvez donc améliorer le peu de contenu que vous mettiez à disposition du suspects, en terme de qualité, pour qu’il soit plus percutant et donc plus attractif.

Le marché Chinois et ses dérives

La Chine est sur le chemin des 8 de croissance

Le marché Chinois est connu pour être envahit de contrefaçon et de corruption, il faut donc se méfier et protéger votre produit exporté à travers la propriété intellectuelle ou encore le brevetage pour être sur que vous êtes le seul spécialiste sue le marché, les Chinois sont connus pou être des copieurs mais tant que vous occupez une niche et que vous sous licence, pas de crainte !

Les Chinois trouvent du plaisir à travailler avec des étrangers, ne serai ce que pour accroitre leurs importations, et faire durer la relation professionnelle. Votre présence sur le marché Chinois est une opportunité à saisir, vous devez profiter au maximum du fait que les entrepreneurs chinois veuillent travailler avec vous, car cela augmentera vos chances en termes de notoriété, et fera de vous la Star du pays !

La main d’œuvre est aussi chère à l’ouest du pays qu’autre part, il faut donc que vous profitez de ça pour faire des économies d’échelle, et améliorer votre productivité, mais attention ! Il faut que votre distributeur accepte les contraintes logistiques qui risquent de se poser, et arrive à conserver votre produit de bonnes conditions au cours du trajet.

Baisse-de-la-hausse-immobiliere-en-Chine

Ainsi vous réaliserez de la marge, vous gagnerez la confiance des chinois et vous réaliserez encore plus de ventes.

Exporter vos des produits étrangers en Chine est bien une bonne idée, mais ne vous laissez pas avoir par la taille du pays ou encore par des conflits culturelles, l’important c’est de bien mettre en place sa stratégie marketing et de collaborer et être en contact avec le maximum de personnes natives pour éviter les pièges locaux ou encore l’affluence des concurrents sur le marché, spécialisez vous dans un secteur et donnez le meilleur de vous-même !

Lire aussi:

 

Tags:

En 2016, la croissance globale des ventes en ligne de la Chine a énormément ralenti de 26,2%, mais certains secteurs, tels que les ventes transfrontalières et les produits alimentaires en ligne ont beaucoup progressé par rapport au marché global.

La vente en ligne de produits  importés est en plein essor en Chine

Depuis 2013, les réformes politiques ont favorisé la vente en ligne de produits étrangers en Chine. Ces changements regroupent de nombreux aspects économiques tels que la réduction de la taxe sur le ecommerce transfrontalier, qui a largement éliminé les principaux obstacles pour les détaillants en ligne étrangers et les fournisseurs  présents en Chine.

LE ECOMMERCE TRANSFRONTALIER ET LES VENTES D’ALIMENTS EN LIGNE ONT AUGMENTÉ DE PLUS DE 80% EN CHINE

La demande des consommateurs chinois en ligne a également connue une ascension fulgurante. En effet, en 2015 les consommateurs chinois ont acheté des produits de marques étrangères d’une valeur totale de 118,43 milliards de yuans (17,22 milliards de dollars) grâce au ecommerce transfrontalier, soit une hausse de 112% par rapport aux années précédentes. Bien que la croissance du e-commerce transfrontalier ait légèrement ralenti en 2016, avec un taux de croissance annuel de 86%, soit 219,8 milliards de yuans (31,99 milliards de dollars) de ventes. Le commerce électronique transfrontalier reste une catégorie importante  à ne pas négliger dans le e-commerce en Chine.

En 2016, le commerce électronique transfrontalier en Chine a atteint 6,5 billions de yuans (1,02 billions de dollars), avec une augmentation du taux de croissance de 30% et 20% du ratio de l’importation totale et du commerce d’exportation de la Chine, selon le ministère chinois de Commerce. Près de 40% des produits de vêtements vendus aux États-Unis sont importés de Chine.

Les principaux acteurs du ecommerce transfrontalier en Chine

Les principaux acteurs du ecommerce transfrontalier en Chine regroupent les sociétés de commerce en ligne, comme Alibaba Group Holding Ltd. et Amazon.com Inc., Netease Inc. Koala.com qui continuent de rationaliser leurs opérations de transport international et de paiements pour permettre aux consommateurs chinois d’acheter plus librement des produits provenant des marchands d’outre-mer. Selon Alibaba, opérateur de Tmall Global, en 2016, le nombre de consommateurs chinois qui ont acheté des produits importés sur Tmall Global, un marché en ligne pour les produits importés, a considérablement augmenté. De plus, Amazon, qui est le numéro 1 dans « Internet Retailer» et numéro 4 dans la « China 500 » de 2016, a déclaré qu’à la fin du mois d’août 2016, les consommateurs chinois avaient placé plus de 10 millions d’ordres sur le courrier électronique transfrontalier.

Lire la suite… »

Tags: ecommerce
Août-17-2017

La Chine ne veut plus de déchets occidentaux

Publié par Olivier Verot dans Ecologie en Chine, Economie

Depuis le début de l’année, la chine a interdit tout déchet provenant de l’extérieur sur son territoire. Ceci, afin de protéger son environnement et la sante de sa population. Une décision qui vient à point quand on sait que la chine est l’un des pays les plus pollués au monde.

La Chine veut mettre de l’ordre dans ses Ordures 

C’est désormais confirmé la Chine ne veut plus être la « fosse à ordures » du monde. Le 18 juillet dernier, le ministère de l’environnement chinois a affirmé à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sa décision d’interdire l’entrée sur son territoire de 24 catégories de déchets solides.

L’un des secteurs les plus touchés par cette décision est notamment le plastique. En effet, les plastiques ont été particulièrement indexés avec 8 familles mises sur la ligne rouge, à savoir : les plastiques triés, en mélange ou « à laver ». Cette mesure concerne également les papiers en mélange, certains matériaux textiles ainsi que les scories, croûtes d’oxyde et autres déchets provenant de la fabrication du fer ou de l’acier.

Cette interdiction pourrait en effet être effective dès la fin de l’année 2017 et se justifie par la volonté du gouvernement chinois de protéger les intérêts environnementaux de la Chine et la santé de sa population. Une décision qui d’ailleurs fait paniquer le monde entier.

Lire la suite… »

Tags: Pollution
Oct-28-2016

Le marché de la publicité en Chine en plein boom

Publié par Olivier Verot dans Marketing

Le marché de la publicité en Chine en plein boom

Le marché publicitaire en Chine est en croissance depuis 2012, grâce à l’augmentation d’achat des consommateurs chinois. Les entreprises ont intégré plusieurs plans à leurs stratégies marketing afin de cibler le plus grand nombre de personnes moyennant des budgets importants. Le changement des habitudes du consommateur chinois et l’adhésion à l’achat en ligne ont influencé les demandes liées à la publicité ce qui constitue une mine d’or pour les agences désirant investir dans le secteur où les opportunités ne manquent pas et où un publicitaire venant de l’extérieur du pays est perçu comme une personne compétente et innovante (lire aussi les 5 conseils pour réussir son marketing digital en Chine).

Lire la suite… »

Sep-17-2016

L’âge d’or des hommes d’affaires chinois en Indonésie

Publié par Olivier Verot dans Economie

L-age-d-or-des-hommes-d-affaires-chinois-en-Indonesie

L’époque actuelle est considérée par la plupart comme une ère nouvelle pour la communauté chinoise en Indonésie, cette minorité qui a traversé des périodes d’insécurités semblent pourtant vivre depuis l’an 2000 une amélioration constante de sa situation, certains parlent même d’un âge d’or pour souligner le climat propice tant sur le plan politique qu’économique dont bénéficie les sino-indonésiens.

Lire la suite… »

u=3608122661,2064381967&fm=21&gp=0

Selon les dernières mises à jour du classement, 110 entreprises chinoises (avec Taiwan) font désormais partie du top 500, alors qu’elle n’étaient que 106 l’an dernier. Parmi les leaders, nous trouvons évidemment Wal-Mart store Inc. le géant américain de la revente, ainsi que trois entreprises chinoises, State Grid Corp, China National Petroleum Corp et Sinopec. Le Fortune Global 500 est un classement des plus grosses entreprises au monde basé sur leur revenu.

Lire la suite… »

Sep-10-2016

Quand la Chine achètent des terres cultivables en France

Publié par Olivier Verot dans Economie

Quand la Chine achètent des terres cultivables en France

La France s’inquiète alors que la Chine vient d’acquérir une grosse quantité de terre cultivables, environ 1700 hectares.

La France est inquiète alors que le groupe chinois Hongyang en provenance de Pékin vient d’acheter plus de 1700 hectares de terres céréalières (orge, blés, et colza) dans la région de l’Indre (voir carte ci-dessous). Au total, quatre exploitations agricoles ont été rachetées dans les villes de Chatillon-sur-Indre, Clion et Vendœuvres.

Lire la suite… »

Le e-commerce automobile une nouvelle mode en Chine

Une récente augmentation dans les achats de véhicules par l’intermédiaire des plateformes e-commerce entraîne l’industrie automobile à repenser ses méthodes de ventes.

Sur tmall, (groupe alibaba) on peut acheter des voiture sur Internet.

Lire la suite… »

cosmetique-chine-pr

L’organisation PETA en confrontation avec des marques européennes de produits cosmétiques pour des tests illégaux réalisés sur des animaux.

Le département américain de la PETA est en cours d’investigation dans un dossier mettant en cause des entreprises du secteur cosmétique européennes et  du Royaume-Uni. Elles seraient accusées de faire le commerce illégal sur le marché chinois de maquillage créé à partir d’ingrédients testés sur des animaux. La PETA incite le gouvernement à s’intéresser de plus près à ce dossier. Plusieurs violations de l’accord européen de réglementation des produits cosmétiques de 2013 seraient en jeu. Ce texte interdit toute commercialisation de produits ayant été testés sur des animaux.

Lire la suite… »

Page 1 sur 35
1 2 3 35