Cas de grippe aviaire H7N9 en Chine

Cas de grippe aviaire H7N9 en Chine

Cas de grippe aviaire H7N9 en Chine-ChinecroissanceD’après l’autorité sanitaires chinoises de la province du Zhejiang, un 10ème cas humain en Chine a été contaminé par la grippe aviaire H7N9, un nouveau mort dû à cette nouvelle souche en Chine du virus de la grippe aviaire a été signalé jeudi par les autorités de Shanghaï.

La 10ème personne à avoir contracté le virus de la grippe aviaire H7N9 est un homme de 64 ans. Ce virus ne s’était jamais transmis à l’homme.

Un homme de 48 ans est décédé dans la province du Jiangsu, il travaillait à proximité des poulets et des canards.
Sur les 11 personnes malades au total, 4 sont morts, dont 2 à Shanghaï, un dans le Zhejiang et un dans la province voisine de Jiangsu.

Des spécialistes indiquent l’importance de rechercher la source de cette infection et son mode de transmission à l’homme, mais l’Organisation mondiale de la santé a écarté pour l’instant le risque d’une pandémie en l’absence de transmission d’homme à homme.

Risque sur Pékin

Le centre municipal de contrôle et de prévention des maladies a déclaré qu’il n’excluait pas la possibilité que la nouvelle souche grippale puisse atteindre Pékin. L’agence Chine nouvelle a par ailleurs fait état du décès d’un patient atteint d’une grippe de type H1N1 dans la province centrale du Hunan.

La grippe H1N1, aussi appelée grippe porcine, s’était propagée de façon pandémique en 2009 et en 2010, faisant au début plusieurs dizaines de morts au Mexique. Mais cette souche s’était finalement révélée moins mortelle à l’échelle de la planète que la plupart des grippes saisonnières.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *