Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

Avr-13-2012

La Chine au plus bas de sa croissance économique

Publié par Pierre dans Economie

la chine au plus bas de croissance-chinecroissanceLa Chine vient d’annoncer sa plus faible croissance depuis ces trois dernières années alors que la demande intérieure, et notamment la consommation des ménages, peine à prendre le relais des exportations qui souffrent de la crise de la dette en Europe.
Le Produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie mondiale a augmenté au premier trimestre de 8,1% sur un an, ralentissant pour le cinquième trimestre consécutif. Il faut remonter au deuxième trimestre 2009, en pleine crise financière mondiale, pour trouver plus bas (7,9%).

Lire la suite… »

L'asie-investit-de-plus-en-plus-en-Chine-les-US-moins-chinecroissanceGrâce aux pays d’Asie, les investissements directs étrangers (IDE) en Chine, ont progressé de 15,9% sur les dix premiers mois de l’année et résistent au ralentissement de l’économie mondiale. Mais le gouvernement chinois reste prudent face aux difficultés en Europe et aux Etats-Unis.

Malgré le ralentissement généralisé de l’économie mondiale, la Chine reste très attractive pour les investisseurs étrangers. Le pays se prépare même à une année record. Sur les dix premiers mois de l’année, les investissements ont atteint 95 milliards de dollars, soit une hausse de 15,9% par rapport à la même période l’an dernier. Un rythme effréné qui s’est cependant légèrement ralenti, puisqu’en septembre, l’IDE avait progressé de 16,7% par rapport à septembre 2010.

Lire la suite… »

Le deuxième pays qui crLa Chine est un pays pauvre mais deja 2e puissance mondialeéé le plus de richesses dans le monde est aussi un pays pauvre. Il faudra attendre 30 à 50 ans pour que les Chinois approchent le niveau de vie des Américains.

Après avoir dépassé la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, la Chine est devenue, sur la foi des chiffres du PIB du printemps 2010, la deuxième puissance économique mondiale devant le Japon. L’Empire du Milieu “mérite-t-il” pour autant vraiment le statut de deuxième pays le plus important de la scène économique mondiale ?

Il faut pour cela aller un peu plus loin que le traditionnel indicateur du produit intérieur brut, qui mesure la richesse nouvelle créée chaque année par un pays. Et observer d’autres baromètres. Effet de masse oblige, la Chine est aujourd’hui le premier marché automobile de la planète (15 millions de voitures devraient être vendues cette année), le premier importateur de la plupart des grandes matières premières, et le premier producteur d’acier.

Lire la suite… »

Avr-26-2010

La Chine plus important à la banque mondiale

Publié par Pierre dans Economie

La-Chine-plus-important-a-la-banque-mondiale-ChinecroissanceLa Chine devient le troisième pays le plus représenté en termes de droits de vote à la Banque Mondiale, après les Etats-Unis et le Japon. Un rééquilibrage salué entre les pays émergents et économies historiques.

La Banque Mondiale a pris en compte le poids des pays dits «en développement et en transition» dans l’économie mondiale, en proposant de relever leurs droits de vote dans l’institution, conformément à la demande en septembre dernier par le G20, de transférer au moins 3% des voix des pays avancés vers les autres.

Les 186 pays actionnaires de la Banque Mondiale se sont mis d’accord, au terme des réunions de printemps avec le Fonds Monétaire International (FMI) à Washington, pour une augmentation de capital – une première depuis 20 ans – de 3,5 milliards de dollars (2,6 milliards d’euros), en complément de laquelle seuls les pays en développement pourront ajouter 1,6 milliard de dollars qui leur permettra d’augmenter leurs droits de vote.

«L’approbation de ce changement sur les droits de vote est cruciale pour la légitimité de la banque», a souligné le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick.

Lire la suite… »

Août-11-2009

La reprise économique de la Chine est encore fragile

Publié par Pierre dans Economie

La reprise economique de la Chine est encore fragileLa Chine fait état d’une hausse moins forte que prévu de sa production industrielle et ses investissements, des données qui suggèrent que la reprise de l’activité de la troisième économie mondiale n’est pas encore très solidement ancrée.

Ceci dit, cette impression de fragilité a été contrebalancée par une hausse mensuelle des exportations, par la bonne tenue des ventes au détail et par les niveaux record des importations de pétrole brut et de minerai de fer.
Pris dans leur ensemble, les indicateurs macro-économiques laissent entrevoir une croissance qui ralentit après un deuxième trimestre vigoureux, sans qu’il y ait lieu de remettre en cause l’objectif d’un PIB en hausse de 8% pour l’ensemble de l’année.

Lire la suite… »

Juin-29-2009

Ralentissement de la croissance chinoise en 2010

Publié par Pierre dans Economie

Ralentissement de la croissance chinoise en 2010L’économie mondiale, après une récession historique en 2009, devrait se redresser l’année prochaine. Pour la Chine, ce pourrait être l’inverse : la croissance ralentira en 2010. C’est en tout cas ce qu’avancent les économistes de Deutsche Bank, qui estiment que le plan de relance n’aura qu’un effet provisoire sur la demande.

“De nombreuses personnes croient que le gouvernement peut relancer l’économie par n’importe quel moyen. (…) Ceux qui anticipent un nouveau stimulus l’année prochaine, et donc une croissance plus forte, vont être déçus”, a expliqué un économiste de la banque germanique, selon Bloomberg.

Le gouvernement chinois devrait en effet être contraint à plus de rigueur fiscale, alors que sa dette risque d’exploser cette année. Le budget 2009 a été bouclé avec l’objectif d’un déficit de 3% du PIB, alors qu’il devrait plutôt dépasser les 5%, selon Deutsche Bank.

Lire la suite… »