Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

Des points de bonne conduite sur Sina Weibo le twitter chinois-ChinecroissanceLa bonne conduite des utilisateurs du plus important service de microblogging de Chine est géré par un système de points.
Depuis le 28 mai, de nouvelles règles d’utilisation ont fait leur apparition sur Sina Weibo. Le portail propose un service proche de Twitter et fédère plus de 300 millions d’utilisateurs.

Au mois de mars dernier, le gouvernement chinois avait déjà imposé aux utilisateurs de microblogs l’obligation de s’inscrire avec leur vrai nom. Les nouvelles conditions d’utilisation visent à prévenir la publication de contenu dit offensant ou douteux.
Cela inclut de l’information considérée comme fausse ou menaçant l’honneur de la nation, qui porte atteinte à la sécurité de la société. Une forme de permis à points a également été mise en place par Sina Weibo.

Lire la suite… »

Tags: Twitter, weibo

Les-reseaux-sociaux-chinois-preparent-des-IPO-aux-USAOak Pacific Interactive (OPI), l’un des principaux groupes chinois de réseaux sociaux, a engagé des banques d’investissement en vue d’une introduction en Bourse en 2011 aux Etats-Unis.
Ce serait ainsi le premier, parmi les nombreux clônes chinois de Facebook désireux de tenter l’aventure boursière, à officialiser son projet.
Crédit Suisse (CSGN.VX: Cotation) et Deutsche Bank (DBKGn.DE: Cotation) superviseront l’opération, prévue pour le premier semestre 2011, a-t-on appris vendredi de sources proches du dossier.
OPI est propriétaire de Renren, le plus grand réseau social sur internet en Chine, du site commercial Nuomi, similaire à l’américain Groupon, et du site de loisirs Mop.

Lire la suite… »

Sep-6-2010

La révolution web en Chine

Publié par Pierre dans Web en Chine

La-revolution-web-en-Chine-ChinecroissanceEn deux ans, et malgré son interdiction en 2009, Twitter est devenu un véritable Who’s Who de la dissidence chinoise. Les twitteurs vedettes investissent désormais les sites locaux de microblogging, comme Weibo, dont les adhérents se comptent par millions, afin d’attirer « un maximum d’internautes vers le Twitter libre ».

Et ça marche : on y compte aujourd’hui 100 000 membres chinois, dont 40 000 abonnés aux twitteurs engagés. « En réalité, derrière les noms célèbres, il existe tout un réseau de twitteurs modestes, explique Michael Anti, des chevilles ouvrières de plus en plus nombreuses, qui servent de relai pour transmettre l’info sur les cas d’abus, procurer de l’argent et des avocats aux victimes et organiser des manifs de soutien ».

Lire la suite… »

Sep-6-2010

Contourner la censure web en Chine

Publié par Pierre dans Web en Chine

Contourner la censure en Chine - Chinecroissance.jpgLa Chine est en effet la proie d’une véritable fièvre du Net : 420 millions de chinois ont accès à la Toile – un quart du total mondial – dont près de la moitié tiennent un blog (200 millions de blogueurs !) ; sur les sites d’information, il n’est pas rare qu’une seul info suscite des centaines de milliers de commentaires. Les plus mordus, soit un million de netizens, seraient des « sauteurs de mur ». Impossible de vérifier ces chiffres. Mais il est vrai que les solutions permettant de sauter la GFW (logiciels connectant à un proxi ou un VPN) sont en vente libre à des prix très abordables sur le eBay local ; et que les champions de ce sport nouveau se trouvent chez les ados et les jeunes adultes, enragés de ne pas pouvoir accéder au Net mondial.

Lire la suite… »

Sep-6-2010

La Chine et la web censure

Publié par Pierre dans Web en Chine

La Chine et la web censure - ChinecroissanceLa Chine reste un des pays où la critique du pouvoir est punie le plus sévèrement. Depuis 2009, la répression s’est encore aggravée avec de lourdes condamnations infligées à des intellectuels et des avocats célèbres. Dans l’affaire de Fuzhou, pour un Guo Baofeng libéré, trois autres blogueurs accusés des mêmes « crimes » viennent d’être condamnés à plusieurs années de prison. Pas plus que la presse, Internet n’échappe à ces tours de vis. Les grands sites sociaux étrangers, comme Youtube, Twitter, Facebook ou Wikipedia, dont les contenus ne peuvent être censurés, sont inaccessibles en Chine. On ne compte plus les sites interdits qui disparaissent du jour au lendemain.

Lire la suite… »

Sep-6-2010

Un blogueur chinois libéré grâce a Twitter

Publié par Pierre dans Web en Chine

Un-blogueur-chinois-libere-grace-a-Twitter-ChinecroissanceUn blogueur chinois, accusé d’avoir « colporté des rumeurs contre la police », est arrêté en juin 2009, emmené au poste et interrogé sans relâche pendant des heures… Jusque là, l’histoire n’est que trop banale dans un pays où le délit d’opinion est monnaie courante. Le jeune blogueur, Guo Baofeng, alias Amoiist – qui se qualifie lui-même d’« emmerdeur » – s’était attiré l’inimitié des dirigeants de Fuzhou en postant une vidéo dans laquelle une pauvre femme en pleurs accusait les flics de la ville d’avoir collectivement violé sa fille de 25 ans, puis de l’avoir laissée mourir d’hémorragie.
Mais le destin de l’emmerdeur va soudain prendre un tour inattendu : à l’aurore, après une nuit d’interrogatoire, profitant de ce que ses geôliers sont assoupis, Guo réussit à envoyer en douce deux messages sur Twitter : « J’ai été arrêté par la police de Mawei, SOS », puis : « Svp, aidez-moi, j’ai subtilisé mon téléphone pendant que le policier dormait ». Plein d’espoir, il suit sur son minuscule écran la propagation de la nouvelle, twittée et re-twittée par des membres de son groupe.

Lire la suite… »

Mar-17-2010

La révolution Internet en Chine

Publié par Pierre dans Web en Chine

La-revolution-Internet-en-Chine-ChinecroissanceCibles de cyber-attaques en règle, les ordinateurs du bureau central de la propagande du Parti communiste ne répondent plus aux ordres de leurs utilisateurs. Un mystérieux “Commando étudiant contre la censure” a mis au point des moteurs de recherche capables d’effacer sur tous les sites chinois les mots-clés “société harmonieuse”, “Parti communiste”, et le nom de chacun des vingt-sept membres du Politburo. Chaque jour, des données secrètes numérisées de la Sécurité publique sur les citoyens parviennent aux intéressés, écœurés par l’ampleur de la surveillance dont ils faisaient l’objet.

Continuons la cyber-fiction : des pans entiers de l’économie chinoise ont été privés de connexion par les autorités qui cherchent à endiguer la rébellion. Mais devant la menace d’une chute brutale du commerce mondial, le premier ministre Wen Jiabao, au bord des larmes, tente de raisonner les internautes en colère: un chat en ligne est organisé avec les représentants du Comité révolutionnaire des blogueurs chinois, parmi lesquels on reconnaît les célèbres avatars de Han Han, Bei Feng et Tiger Temple.

Lire la suite… »

Les Sites Internet en Chine a nouveau accessiblesLa semaine dernière, en raison de la date sensible du 20e anniversaire de la répression du mouvement démocratique de Tiananmen, plusieurs sites et réseaux internet étaient censurés en Chine

Depuis mercredi, veille de l’anniversaire, les internautes chinois ne pouvaient plus se connecter à plusieurs services de Microsoft, comme la messagerie Hotmail, ou encore au réseau social Twitter.

Lire la suite… »