Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

Fév-27-2011

La croissance de la Chine revue à la baisse

Publié par Pierre dans Economie

La-croissance-de-la-Chine-revue-la-baisse-ChinecroissanceWen Jiabao le premier ministre chinois  a fixé un objectif de croissance de 7% par an, dans le cadre de son plan quinquennal. Le pays donne priorité à la lutte contre l’inflation pour assurer la stabilité sociale.

Les analystes avaient pronostiqué une année 2011 prudente pour la Chine. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’agit d’un doux euphémisme, si l’on en croit les chiffres annoncés samedi par le premier ministre chinois. Profitant d’une rencontre avec les internautes à l’occasion du Forum chinois sur Internet, Wen Jiabao a fixé un objectif de croissance de 7% par an pendant cinq ans dans le cadre de son plan quinquennal (2011-2015).

Lire la suite… »

Sep-6-2010

La Chine est le cinquième investisseur mondial

Publié par Pierre dans Economie

La-Chine-est-le-cinquieme-investisseur-mondial-ChinecroissanceEn 2008, la Chine occupait le douzième rang des investisseurs dans le monde. L’an dernier, les investissements d’entreprises chinoises à l’étranger ont ainsi représenté 56,5 milliards de dollars.

L’empire du milieu ne boude pas son plaisir avec des jolis chiffres croisés, concernant tant les investissements chinois dans le monde que ceux des étrangers dans le pays. Le China Daily a fait en effet sa «Une» sur le fait que la Chine ait bondi au rang de cinquième investisseur mondial. Une progression spectaculaire, puisqu’elle n’occupait que la 12e place en 2008, et qui la positionne de surcroît en tête des pays émergents.

Lire la suite… »

Mar-26-2010

La chine vers une réévaluation du yuan

Publié par Pierre dans Economie

La-chine-vers-une-reevaluation-du-yuan-ChinecroissanceCe vendredi, dans une tribune publiée par le China Daily, Fan Gang, conseiller de la banque centrale, écrit : “la Chine pourrait reprendre un flottement contrôlé de son taux de change, en particulier si les incertitudes dans la situation post-crise mondiale diminuent”.

Qui dit change flottant dit en substance possibilité de réévaluation de la monnaie chinoise, le yuan/renminbi (RMB), arrimé – “peggé” en terme technique – au dollar depuis l’été 2008. Auparavant, entre 2005 et 2008, la “monnaie du peuple” (renminbi) évoluait dans une bande délimitée, autour d’un cours pivot fixé quotidiennement par la Banque centrale.

Lire la suite… »

Mar-18-2010

Réevaluation du yuan ou pas ?

Publié par Pierre dans Economie

Reevaluation-du-yuan-ou-pas-ChinecroissanceLes pressions internationales se multiplient pour forcer la Chine à réévaluer le yuan. L’empire du  milieu reste de marbre. Pourtant, la Chine aurait intérêt à disposer d’une monnaie plus forte.

Des sénateurs américains ont déclaré la guerre au yuan mardi en déposant un projet de loi visant la Chine, accusée de sous-évaluer sa monnaie afin de stimuler ses exportations.”La manipulation de la monnaie chinoise a contribué à la récession mondiale et maintenant elle entrave la reprise”, a lancé le sénateur démocrate Charles Schumer, principal auteur du projet de loi.

A cet égard, le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn est clair : “l’avis du FMI est toujours que le renminbi est très sous-évalué”. L’index Big Mac de The Economist confirme : le yuan serait à 49% en dessous de sa “juste valeur”.

Lire la suite… »

chine-2020La Chine profite déjà de la forte croissance des autres marchés emergents, avec qui elle réalise une grande partie de ses échanges.

Selon un analyste de la Deutsche Bank, le PIB de l’Empire du Milieu aura dépassé celui des Etats-Unis dans la prochaine décennie, grâce notamment au développement des secteurs énergétiques et de la technologie.

Lire la suite… »

Avr-23-2009

Le libre-échange serait-il responsable ?

Publié par Pierre dans Economie

crise-financiere

La hausse du chômage, consécutive à la crise financière qui frappe l’économie mondiale depuis l’automne 2008, suscite inquiétudes et propositions visant à contrôler le libre-échange. De quoi parle-t-on ? Le libre-échange suppose que la spécialisation des producteurs dans leurs domaines d’excellence permet d’améliorer le bien-être collectif. Plutôt que de produire du blé, du vin et des chaussures, un producteur a intérêt à produire du blé en obtenant de meilleurs rendements et à acheter du vin et des chaussures à d’autres producteurs.

Lire la suite… »