Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

Sans l'aide des chinois, Saab n'est pas loin d'une faillite - ChinecroissanceSaab est en difficulté. Le tribunal de Vännesborg en Suède doit annoncer d’ici à jeudi s’il accepte ou non la requête de l’administrateur judiciaire qui a demandé la semaine dernière la levée de la protection contre les faillites. Les derniers rebondissements ne sont pas à l’avantage de la marque suédoise. Celle-ci vient de renoncer à l’accord d’investissement étudié avec les chinois Zhejiang Youngman Lotus Automobile et Pang Da Automobile, sa dernière chance pour sortir de la faillite.

Saab avait signé en juin dernier un accord avec les deux investisseurs chinois d’un montant de 245 millions d’euros contre un peu plus de 50% du capital du constructeur des berlines 9-3 et 9-5. Leur objectif était de vendre des voitures Saab en Chine, comme ce que Geely a déjà fait avec le rachat de Volvo. Entre temps, Youngman et Pang Da sont revenu sur leur proposition et ont proposé de racheter non pas la moitié, mais 100% de Swedish Automobile, la maison mère de Saab, dont l’action a fondu. Un offre qu’on juge « inacceptable » côté suédois.

Lire la suite… »

Volvo et Saab tentent de se refaire en Chine - ChinecroissanceConfronté à un marché domestique très difficile, eux-mêmes affaiblis par leurs récents changements d’actionnaires, Volvo et Saab tentent de se refaire en Chine.
Les Suédois vont-ils trouver leur salut en Chine ? C’est le pari des deux constructeurs automobiles suédois historiques aux ventes déclinantes dans leurs marchés domestiques, et sortant tout juste d’une période noire, frôlant parfois le démantèlement. Volvo, revendu par Ford au groupe chinois Geely, projette d’ouvrir une première usine en Chine dans les deux prochaines années. L’objectif est d’y ouvrir trois usines d’assemblage avec un objectif de ventes de 300 000 unités sur le premier marché du monde. Le groupe écoule actuellement 30 000 voitures par an dans l’Empire du Milieu, une goutte d’eau pour un marché de 18 millions de véhicules et qui croît de plus de 20% par an. La marque suédoise veut surfer sur cette dynamique pour doubler ses ventes d’ici dix ans, qui s’élèvent en 2010 à 380 000 immatriculations.

Lire la suite… »