Chine : la répression des régulateurs financiers contre les entreprises s’intensifie

Pour les investisseurs à la recherche d’un profit de la deuxième puissance mondiale (Chine), les repressions des régulateurs à Pékin représente un énorme risque. Par ailleurs, il faut noter que la répression de plus en plus croissante devient un sujet délicat et pesant pour toutes les entreprises privées.

Les grandes puissances chinoises ont de ce fait jeté leur dévolu sur le secteur éducatif après avoir humilié la majorité des grandes entreprises privées chinoises comme Alibaba, Didi, etc. De grandes fortunes sont ainsi apparues et ont donné naissance à une nouvelle vague d’investisseurs en Chine, a expliqué le fondateur du Chinese Business Club.

Ce week-end, les nouvelles règles formulées vont à l’endroit des entreprises de tutorat qui croissent rapidement stipulant l’interdiction de la réalisation de toute bénéfice ou al levée des fonds sur le marché de la bourse.

Cette annonce émanant du ministère de l’éducation à causé la perte de plusieurs milliards de dollars de la valeur marchande  pour les grandes entreprises cotées en bourse.

Le chaos fait partie d’une répression plus large contre les entreprises privées chinoises qui rend les investisseurs nerveux. Le gouvernement a pris des mesures énergiques contre certains des noms technologiques les plus connus du pays, tels que le service de covoiturage Didi. Les régulateurs ont annoncé qu’ils enquêtaient sur la société juste après son introduction en bourse américaine très médiatisée le mois dernier.

 

Les 4 questions primordiales avant le rapport sur les résultats de Tesla

Plus de 30 % des actions de Tesla (TSLA) ont plongé après son niveau record atteint vers fin janvier. Est-ce possible de croire en un revirement après les résultats trimestriels du constructeur attendus pour ce lundi ?

Chris Isidore affirme que tout dépendra des réponses données à ces différentes questions.

 

Comment les choses se déroulent en Chine ?

Tesla est un constructeur automobile qui ne fait aucune répartition des ventes par pays ou par marché comme c’est le cas pour la majorité des constructeurs automobiles. Toutefois, pour rassurer ses investisseurs, il est important qu’il fournisse des informations supplémentaires sur ses ventes en Chine qui représente le plus grand marché automobile à travers le monde.

Des rapports touchant Tesla furent faits stipulant les problèmes de sécurité qui se posent en Chine. Les rapports font état des voitures fabriquées dans l’usine de fabrication de Tesla sise à Shanghai et des manifestations des propriétaires de Tesla au salon de l’automobile de Shanghai dans le mois d’avril dernier. Il s’agit d’un problème majeur vu l’importance de la Chine dans la croissance de cette entreprise.

 

Peut-on toujours penser que les ventes des crédits réglementaires sont une grosse affaire ?

 

Tout le monde notamment les analystes que Refinitiv a interrogé ont tous espéré que Tesla déclare un bénéfice net d’environ 650 millions de dollars pour marquer son huitième bénéfice trimestriel après ses longues années de pertes.

Mais, à entendre les rumeurs, l’on ose croire que les revenus de Tesla n’ont jamais excédé l’argent qu’il obtient en vendant des crédits réglementaires à d’autres constructeurs automobiles, qui les utilisent pour respecter les normes environnementales et éviter de lourdes amendes. Alors, son changement ce trimestre serait le début d’une évolution positive d’autant plus que cette source de revenus devrait diminuer alors que d’autres constructeurs automobiles commencent à vendre davantage leurs propres véhicules électriques.

Quelles sont les conséquences des problématiques liées aux chaînes d’approvisionnement ?

 

Toutes les industries automobiles mondiales sont sujettes d’une énorme pénurie de puces électroniques et, en considérant l’accélération de la production de VE par d’autres constructeurs, Tesla se voit obliger de faire face à une concurrence accrue pour les matières premières telles que le lithium.

Musk a tweeté en mai passé que Tesla devait faire une augmentation du prix de ses voitures en raison de la hausse du coût des matières premières. Les investisseurs voudront connaître les prévisions de l’entreprise à partir de maintenant.

Où en sommes nous avec les dernières nouvelles concernant les nouvelles usines et le Cybertruck ?

 

La finition des travaux de construction de nouvelles usines près d’Austin, au Texas, et de Berlin, en Allemagne constituera un impact majeur sur les perspectives. L’entreprise est également dans la course pour lancer le Cybertruck, au moment où Ford (F) et General Motors (GM) s’apprêtent pour le lancement de leurs propres pick-up électriques. Le PDG Elon Musk n’est pas connu pour son respect des délais, mais à mesure que la concurrence s’intensifie, ces délais ont leur importance.

 

Le « rétrécissement de l’inflation » est réel et s’attaque à vos céréales.

Moins de céréales dans la boîte. Des snacks plus petits. Une crème glacée disparue dans un récipient.

Vous ne perdez pas la tête, rapporte mon collègue de CNN Business Nathaniel Meyersohn. En fait, vous payez aujourd’hui le même prix, voire plus, pour les produits de tous les jours dans votre réfrigérateur et votre garde-manger, tout en les consommant plus rapidement.

Quelles sont les raisons ? Une méthode communément appelée « shrinkflation« , utilisée par les marques de produits de consommation et les épiceries. C’est un phénomène qui consiste à obtenir moins pour votre argent parce qu’un fabricant a réduit la taille du produit  et dont l’existence remonte à des décennies, mais il devient généralement plus courant lorsque les coûts des entreprises augmentent, comme c’est le cas avec la vague d’inflation que nous observons aujourd’hui. Cette stratégie de la faim est utilisée aussi dans le e-Commerce en Chine. 

Lorsque les coûts augmentent, les fabricants de biens de consommation cherchent des moyens de compenser les augmentations qu’ils doivent payer pour des dépenses telles que les matières premières, le transport et la main-d’œuvre. Les consommateurs prêtent attention sensibles à tout changement de prix, mais ils font moins attention au poids d’un produit. Il n’y a donc rien de  difficile pour une marque de mettre en rayon une boîte un peu plus petite ou de retirer quelques feuilles d’un rouleau de papier toilette sans susciter la rébellion des consommateurs.

Un défenseur de longue date des consommateurs qui suit la réduction de la taille des produits sur son site Web ConsumerWorld.org, Edgar Dworsky, a affirmé : « Les consommateurs sont sensibles aux prix. Ils remarqueront si un fabricant de jus d’orange, par exemple, fait passer le prix en rayon de 2,99 à 3,19 dollars », « Si le fabricant réduit la quantité de jus d’orange de plusieurs onces par carton, il sait que les consommateurs ne le remarqueront peut-être pas. »

 

 

Olivier Verot

Olivier s'est fait connaitre comme expert du marketing en Chine, à travers de nombreuses publications. Il va alimenter notre site d'informations intéressantes et insolites sur le marché chinois, en insistant sur la partie Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *