Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

La-Chine-pourra-elle-sauver-tous-les-industriels-europeensNous revoilà en 2008. Étranges contrastes chez les grands européens. Certains restent indétrônables, comme Pernod ou et d’autres qui souffrent d’un malaise économique. Cependant ils sont tous d’accord pour exprimer une inquiétude, celle de la stagnation du marché européen.
Pour les entreprises qui vont bien, par exemple pour le groupe (Chivas, Jameson) les ventes ont bondi de 11%. Et ce n’est pas le seul puisque son concurrent Diageo (Johnnie Walker) a vu, lui aussi, ses ventes grimper de 9%.
La est pauvre dans les pays développés. Par contre, le luxe, le festif, fait encore vendre. Mais dès qu’on descend dans l’échelle des prix, l’inquiétude est palpable. , par exemple, voit encore ses ventes progresser de plus de 7%, mais son PDG évoque une “rupture de confiance” des consommateurs a cause de l’instabilité politique.

La consommation est brutalement en train de ralentir en Europe, du fait de la crise économique. Pour elle n’est plus que de 2% et elle se fait en grande partie par des gains de part de marché puisque le marché européen n’a même pas atteint cette .

Le marché professionnel ne pourra pas compenser cette baisse puisqu’il est quasiment arrêté d’après Schneider Electric. Cette société leader mondial de l’équipement électrique a été désagréablement surprise de constater la grande panne du marché européen. Ce n’est pas très étonnant quand on voit qu’Arcelor Mittal arrête ses fours et que les constructeurs automobiles coupent dans leurs dépenses. D’une part ces anticipent un recul du marché, et donc évitent de trop fabriquer, et, d’autre part, ils savent que les banques sont très frileuses et qu’il leur faut donc garder le plus d’argent possible en réserve. D’où le coup de frein sur les .

Les pays émergents restent donc plus que jamais la bouée de sauvetage de tous ces grands groupes. Chez Schneider ils représentent plus de 40% des ventes contre seulement 30% pour l’Europe. Le basculement s’opère. On l’avait constaté récemment quand le patron de Schneider avait fait part de son intention de déménager à Hong Kong.
Et est en forme parce que les consomment du Whisky Chivas et de la Vodka Absolut. Mais on peut quand même se demander si cette situation va encore tenir longtemps. Finalement tout est lié. Les ralentissent, puis les consommateurs occidentaux et peut être un jour les consommateurs si leur machine à export (20% du PIB en 2010) se grippe. Déjà les exportations chinoises vers l’Europe ont chuté de 7,5% le mois dernier, la plus importante chute depuis 1995. Et le programme d’investissement public en infrastructures (construction, transport) tire à sa fin. Celui-ci avait largement nourri la allemande. C’est une des raisons pour laquelle, l’Allemagne a réduit sa prévision de pour l’an prochain à 1% contre près de 3% cette année. Le ralentissement d’une zone majeure comme l’Europe n’est une bonne nouvelle pour personne.

Ajouter un commentaire