Chinecroissance

Toute l'Actualité Economique de la Chine et sa croissance

https://www.chinecroissance.com/telephonie/meizu-apple-histoire-telephone/ et sont en conflits depuis des années : la firme chinoise s’est fait une spécialité dans la fabrication de smartphones et maintenant de tablettes ressemblant un peu trop aux produits d’. Selon Jack Wong, le PDG de , la firme de Cupertino n’aurait pas hésité à envoyer un de ses vices-présidents en pour discuter de ce problème !
Wong utilise comme à son habitude le forum spécialisé MeizuMe comme canal de . Il se plaint du traitement médiatique de l’affaire opposant sa société à sur le cas du M8, un clone de l’ dont a réussi à faire stopper la commercialisation. Il se défend de vouloir faire un coup médiatique en s’attaquant à .

Cupertino s’intéresserait désormais au M9, très vaguement inspiré de l’ 4 — Wong pense au contraire que l’iPod touch 4G lui a tout volé. Les dénégations de Wong auront beau faire, il reconnaît lui-même que sa société possède à peine de quoi produire son : le M8 avait mis deux ans pour passer de la planche à dessin aux lignes de productions, et le M9 n’est pour le moment qu’un doux rêve — ce qui est d’autant plus dommage qu’il a de quoi être un des tout meilleurs smartphones sous Android… sur le papier.

a déposé le modèle d’un appareil de forme rectangulaire avec des coins arrondis, un écran en orientation verticale en dessous duquel figure un bouton rond en , sans préciser qu’il était valable pour un téléphone. Un vice de procédure potentiel a déclenché une plainte d’Herron Network Information Co., plainte qui intéresse de près Meizu qui a tout à gagner à une invalidation de ce modèle déposé. La suite du feuilleton au prochain épisode…

Ajouter un commentaire