Louis Vuitton devient trop banal en Chine

Louis Vuitton devient trop banal en Chine-ChinecroissanceÊtre trop populaire devient mauvais pour Louis Vuitton en Chine. La marque se vend tellement bien dans l’empire du milieu (deuxième plus important marché dans le monde) que cela devient banal.

Les très riches Chinois trouvent la marque un peu trop populaire en Chine.
Le luxe doit cultiver une forme de prestige… Le luxe industriel, fait fuir les riches.

Les nouvelles classes moyennes chinoises rêvent de Louis Vuitton, elles économisent pendant des années pour s’offrir des sacs et autres accessoires de la marque. Cela se vend tellement bien que les plus fortunés des Chinois, les ultra riches, se lassent.

D’après une étude sur les personnes possédant plus de dix millions de dollars d’actifs disponibles, leur réponse est en effet assez brutale pour la marque française: « Louis Vuitton est devenu trop populaire. Tout le monde en possède. On ne peut plus aller au restaurant sans voir du Louis Vuitton « , expliquent-ils en substance.

De vraies opportunités se présenteraient sur le marché chinois pour des marques a priori plus luxe et raffiné, comme Chanel, Bottega Veneta, Hermès, ou Patek Philippe.

Le nombre de millionnaires chinois est censé doubler dans les cinq ans à venir.
La marque française n’est pas seul a souffrir de son succès en Chine. Idem pour Audi qui aurait ainsi perdu des parts de marché récemment au profit de BMW, Porsche, et Mercedes.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *